Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

Réglementation de la pêche du saumon atlantique dans les rivières du Nord-du-Québec

Réglementation de la pêche du saumon atlantique dans les rivières du Nord-du-Québec

Québec, le 16 mai 2018 – La FPQ, la FQSA et Aviateurs Québec conviennent de nouvelles modalités permettant de favoriser l’accessibilité des rivières à saumons du Nord-du-Québec pour l’ensemble des pêcheurs sportifs dans la cadre de la mise en application de la nouvelle règlementation relative à l’obligation d’utiliser les services d’une pourvoirie pour pêcher le saumon atlantique dans les rivières du Nord-du-Québec.

L’ajustement permettra aux pêcheurs non autochtones d’utiliser les services d’une pourvoirie sans faire l’achat d’un forfait complet. Les pourvoiries offriront aux pêcheurs des services minimaux similaires à ceux offerts dans d’autres rivières à saumon du Québec, soit : l’enregistrement du pêcheur, la gestion des droits d’accès et la collecte des résultats de pêche permettant de faire l’enregistrement des captures incluant les remises à l’eau. En échange de ces services, les pourvoiries appliqueront une tarification comparable à celle qui s’applique sur la majorité des rivières du Québec. Pour ce faire, les pourvoiries mettront en place un système de communication qui permettra aux pêcheurs d’accéder facilement à ces services.

« L’ACCESSIBILITÉ est un principe fondamental que partagent tous les intervenants. Nous souhaitons assurer un suivi efficace des efforts de pêche et des prises de saumon tout en assurant la sécurité et la satisfaction de l’ensemble des pêcheurs sportifs de saumon. Le recours aux services d’une pourvoirie n’impliquera pas obligatoirement l’achat d’un forfait complet incluant des services tels que l’hébergement, les repas, les services de guide ou autres possibilités offertes par le pourvoyeur. Ces services pourront être offerts lorsque disponibles, à la discrétion des pourvoiries et des pêcheurs qui pourront s’en prévaloir ou non. » explique Marc Plourde, PDG de la FPQ.

« L’objectif de la démarche des partenaires était de trouver une solution gagnante pour chacun, tout en gardant l’accessibilité au territoire public et en protégeant la ressource saumon. Le modèle des Zecs Saumon et l’émission de droit d’accès journaliers s’avèrent être l’approche la plus constructive et facile à mettre en place. » mentionne M. Jean Boudreault, président de la FQSA.

« Aviateurs Québec a à cœur le maintien de l’accès libre au Nord-du-Québec, en particulier pour ses membres pilotes d’hydravion ou d’hélico, et supporte toute mesure susceptible de protéger nos espèces et notre environnement. Nous applaudissons l’ouverture d’esprit des autres intervenants dans ce dossier. » souligne Gilles Lapierre, président sortant, Aviateurs Québec

Cette nouvelle réglementation comporte aussi d’autres avantages. Par exemple, Diriger les pêcheurs vers les pourvoiries permettra également de documenter l’exploitation des ressources naturelles des rivières à saumon.

En terminant, rappelons que cet encadrement des non-autochtones est conforme à la Convention de la baie James et du Nord-Québécois (CBJNQ) ainsi qu’aux recommandations émises par le Comité conjoint de chasse et de piégeage (CCCPP) lorsqu’il a été consulté en 2015.


Plus d'information sur cette article

Autres articles similaires

article Découvrez les nouvelles éditions du Guide du pêcheur et du Guide du Chasseur Par Fédération des pourvoiries | 2017-05-03 Lire l'article au complet article Montaisons de saumon atlantique encourageantes en 2016 Par FSA | 2017-03-28 Lire l'article au complet article BAR RAYÉ : URGENCE D'AGIR ! Par Fedecp | 2017-08-03 Lire l'article au complet