Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

Une aide financière historique de 24,5 millions pour les zecs du Québec

Une aide financière historique de 24,5 millions pour les zecs du Québec

Comme vous le savez peut-être déjà, les zecs du Québec fêtent leur 40e anniversaire d’existence cette année. Lors de leur dernier congrès annuel tenu dans Charlevoix du 6 au 8 avril dernier, le président de Zec Québec, monsieur Jacques Smith en a profité pour annoncer officiellement l’octroi d’une aide financière de 24,5 millions pour soutenir leur développement pour les cinq prochaines années.

Cette aide financière est le résultat du travail acharné de toute l’équipe de Zec Québec qui a su démontrer l’importance de ces territoires structurés pour des milliers de québécois. C’est la sous-ministre associée à la Faune et aux Parcs madame Julie Grignon qui a expliqué en détails à quoi servira cette aide financière. Mais auparavant, c’est par vidéo, que le premier ministre Philippe Couillard, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, se sont adressés aux gestionnaires de zecs présents au congrès pour les féliciter de leur excellent travail et pour leur signifier qu’ils avaient entendu leurs demandes.

Madame Grignon a donc expliqué qu’une part importante des sommes soutiendra les organismes gestionnaires d’une zec de chasse et de pêche dans leurs opérations courantes (entretien des chemins, administration et gestion, protection de la faune et de son habitat). Puis, pour donner une nouvelle impulsion au réseau, des sommes seront consacrées à sa promotion et au développement des activités (diversification des activités, projets à large portée). Enfin, pour solidifier les acquis, des sommes seront consacrées d’une part à la formation des gestionnaires et des directeurs de zecs et, d’autre part, à des investissements dans l’entretien et la rénovation d’infrastructures.

Voici en détails à quoi l’aide financière de 24,5 millions sur 5 ans servira.


Entretien des chemins 12 M $

 Faciliter l’accès au territoire et à ses ressources par une clientèle diversifiée.

Administration et gestion des zecs 2,5 M $

 Favoriser la stabilité d’un personnel pouvant contribuer à une saine gestion des zecs, au respect des obligations et à une information juste et continue aux usagers.

Protection du territoire 1,5 M $

 Soutenir la formation et l’embauche d’un personnel affecté à la protection de la faune et de son habitat.

Diversification des activités 1,5 M $

 Soutenir le développement de projets pouvant attirer de nouvelles clientèles, répondre à leurs besoins évolutifs et faciliter l’autofinancement des zecs.

Projets à large portée 875 K $

 Soutenir des projets touchant plus d’une zec pour attirer de nouvelles clientèles, répondre à leurs besoins évolutifs et augmenter les retombées économiques du réseau. Soutenir la mise en œuvre de projets-pilotes pour expérimenter des solutions à des problématiques présentes dans plusieurs zecs.

Promotion du réseau 500 K $

 Mieux faire connaitre le réseau et améliorer son image et son rayonnement.

Formation 125 K $

 Favoriser une meilleure compréhension des rôles et responsabilités à l’égard de la gestion d’une zec, faciliter le respect du cadre applicable et améliorer les pratiques de gestion.

Infrastructures d’accueil (investissements en immobilisations) 3,5 M $

 Soutenir l’entretien et la rénovation des postes d’accueil et de la signalisation sur le territoire de façon à améliorer l’image et l’attractivité des zecs de même que l’expérience et la sécurité des usagers.

Installations septiques (investissements en immobilisations) 1 M $

 Favoriser le respect des normes environnementales applicables aux installations septiques des sites de camping, de façon à protéger le milieu naturel et à améliorer l’attractivité de ces sites.

Administration de la mesure 1 M $

 Favoriser une saine gestion des fonds publics et un suivi adéquat de leur utilisation.

TOTAL 24,5 M $


Dans le cadre du 40e anniversaire de la création des zecs au Québec, le gouvernement a prouvé qu’il a à cœur d’assurer le développement et la promotion des zecs du Québec. Avec l’aide financière accordée par le gouvernement, c’est une marge de manoeuvre très intéressante qui est accordée aux organismes gestionnaires de zecs. La sous-ministre a terminé en disant que cette aide devrait permettre non seulement de consolider les opérations des zecs mais aussi d’améliorer l’accueil, l’information et l’offre de services aux usagers mais aussi d’innover.






Autres articles similaires

article Découvrez les nouvelles éditions du Guide du pêcheur et du Guide du Chasseur Par Fédération des pourvoiries | 2017-05-03 Lire l'article au complet article LA FIN DE LA LOI DE LA JUNGLE EN 2017 POUR PLUSIEURS ROULOTTES EN FORÊT PUBLIQUE DANS LA RÉGION, SOUHAITE LE REGROUPEMENT DES LOCATAIRES DES TERRES PUBLIQUES Par RLTP | 2017-01-19 Lire l'article au complet article Réglementation de la pêche du saumon atlantique dans les rivières du Nord-du-Québec Par La Direction | 2018-05-24 La Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ), la Fédération québécoise pour le saumon atlantique (FQSA), l’Association des pourvoiries du Nord-du-Québec et Aviateurs Québec s’entendent sur les modalités d’application souhaitables Lire l'article au complet