Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

RÉSERVES FAUNIQUES: TERRITOIRES DES QUÉBÉCOIS


Le réseau des 13 réserves fauniques de la Sépaq a été créé dans la perspective de conserver et de mettre en valeur la faune, pour que la population du Québec y ait accès et que les générations futures puissent, à leur tour, utiliser rationnellement les ressources fauniques qui s'y trouvent. Chaque réserve offre des activités et des services favorisant le maintien de nos traditions associées à la nature, notamment la chasse et la pêche. Vous pouvez aussi les découvrir à pied ou à bord d'une chaloupe, d'un canot ou d'un kayak,en raquettes ou à skis.

HISTOIRE
Au début des années 1960, l’accessibilité à la faune et au milieu forestier sur les terres du domaine de l’État est limitée en raison de la présence de nombreux clubs privés de chasse et de pêche. Les pressions populaires pour rendre la faune accessible aux Québécois se multiplient au cours des années 1960 et 1970. La création d’un réseau gouvernemental de réserves de chasse et de pêche unique au monde, celui des réserves fauniques, s’amorce au cours de ces années. Les Québécois développent alors un fort sentiment d’appartenance pour les réserves fauniques puisqu’ils y ont une priorité d’accès à l’utilisation de la faune.

LA CHASSE
En plus du taux élevé de succès, les réserves fauniques de la Sépaq se distinguent par plusieurs services gratuits. L’objectif est d’offrir aux chasseurs un séjour et une expérience de qualité supérieure sur ses territoires vastes, exclusifs et sécuritaires :

-       Des services de chiens de sang pour faciliter la recherche du gibier abattu;

-       L’accès à des chambres froides, des palans, des treuils motorisés et des traîneaux pour faciliter le transport du gibier;

-       De nombreux outils cartographiques de pointe précis,simples, efficaces qui permettent d’augmenter les chances de succès et d’explorer son secteur en toute sécurité; de la carte papier, jusqu’à la carte microSD pour GPS, à l’application mobile AvenzaMaps qui vous permet de connaître votre position en tout temps grâce à votre téléphone cellulaire.

LA PÊCHE
La Sépaq a tout pour le bonheur des pêcheurs : des milliers de lacs remplis de poissons, des forfaits de pêche variés et un service personnalisé. Quelles que soient vos attentes, préparez-vous pour une partie de pêche trippante.

-       500 chalets en bordure des plans d’eau

-       600 passionnés prêts à vous servir

-       Des forfaits de pêche pour tous les groupes et portefeuilles

-       De la pêche à la journée et à gué.

-       Des lacs dont les pêcheurs peuvent se prévaloir en exclusivité

DÉVELOPPEMENT DURABLE
Les réserves fauniques sont créées en vertu de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune qui relève de la responsabilité du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Les réserves fauniques sont vouées à la conservation, à la mise en valeur et à l’utilisation de la faune ainsi qu’accessoirement à la pratique d’activités récréatives. La mise en œuvre de cette vocation amène la Sépaq à privilégier dans les réserves fauniques :

-       une exploitation faunique selon le principe dudéveloppement durable;

-       une offre dominante d’activités reliée à la faune;

-       l’équité et la priorité d’accès pour tous les Québécois en regard de l’utilisation de la faune;

-       le maintien de la biodiversité;

-       la poursuite d’activités de recherche et d’expérimentation sur les populations fauniques.

Les profits générés sont réinvestis dans l’exploitation, la consolidation et le développement des réserves fauniques.

Découvrez les 41 000 km2 de territoire exceptionnel pour pratiquer vos activités préférées : https://www.sepaq.com/rf/

 


Autres articles similaires

article Pêche blanche « familiale» à Duhamel! Par Jean Larivière-Chroniqueur / Expert-Conseil-Outaouais | 2018-01-21 Lire l'article au complet article Fête de la pêche 2019 Par La Direction | 2019-06-03 Lire l'article au complet article Inscriptions Fauniquement Femme Par FEDECP | 2018-11-06 Lire l'article au complet