Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

Une couleur polyvalente

Une couleur polyvalente

Par Jasmin Perreault

Collaborateur au magazine Sentier Chasse-Pêche depuis 2017

Auteur du livre« La pêche au Québec, guide d’initiation », Les éditions Broquet, juin 2019.

Lorsque les amateurs de pêche choisissent d’acheter un nouveau leurre, quelle que soit l’espèce visée, la couleur est un des éléments importants sur lequel ils s’attarderont. On choisit la bonne couleur en fonction des proies que l’on veut imiter, en fonction de la clarté ou de la turbidité de l’eau, en fonction de la présence ou non de soleil lorsqu’on l’utilisera…Bref, une panoplie d’éléments entrent en ligne de compte quand vient le temps de déterminer LE leurre qui nous apportera son lot de succès à un moment précis.

Avec le temps, je me suis rendu compte que la couleur que j’utilisais le plus, la couleur que je considère la plus versatile et qui semble efficace dans une longue liste de situations est le blanc.

Avez-vous remarqué que la plupart des poissons et la plupart des êtres vivants qui constituent leur garde-manger arborent le blanc d’une façon ou d’une autre? Le ventre des grenouilles est blanc, alors c’est une couleur à privilégier pour les leurres de surface comme les poppers. La grande majorité des poissons ont la bedaine blanche, qu’ils soient prédateurs ou proies. Plusieurs insectes ailés comme l’éphémère affichent une teinte beige tirant sur le blanc. Les poissons fourrages les plus connus comme l’éperlan, la ouitouche et le corégone sont tous des poissons argentés et blancs.


La Wooly Bugger blanche, la Mepps Syclops #3 blanche ainsi que le Spro Minnow 30 blanc sont des exemples de leurres utilisés par l'auteur. 

Le leurre blanc, lorsqu’utilisé dans une eau plutôt foncée, voire noire, est très contrastant avec son environnement. Ce même leurre a tout de même une apparence naturelle en eau claire contrairement à ses cousins aux couleurs firetiger ou chartreuse. Aussi, quand le ciel est clair, le blanc réfléchit tous les rayons du soleil, alors il devient très visible dans l’eau. Par soir de pleine lune, le blanc capture toute la lumière possible et la renvoie dans l’œil du doré insatiable. Enfin, pour une pêche efficace en profondeur, il existe même des leurres phosphorescents dont la couleur est appelée glow in the dark qui, en fait, est une sorte de blanc cassé qui irradie la lumière qu’il a emmagasinée.

Personnellement, j’utilise très souvent le spinnerbait blanc à la pêche aux ésocidés ainsi qu’à l’achigan à petite bouche. La dandinette blanche pour le doré en début de saison est redoutable. Les cuillères tournantes blanches font réagir ombles et truites de façon très agressive.

Et vous, quelle est votre couleur de prédilection à la pêche?


Autres articles similaires

article LEURRES ATTRACTIFS- Des modifications avantageuses Par Jasmin Perreault | 2019-10-30 Lire l'article au complet article BROCHET LEURRES: Un trio indispensable Par Jasmin Perreault | 2019-08-26 Lire l'article au complet article Mouchetée Technique: Pourquoi pas au Drop Shot? Par Jasmin Perreault | 2019-02-22 Lire l'article au complet