Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

Cohabitation sur la rivière Bonaventure : au bénéfice de tous les usagers

Cohabitation sur la rivière Bonaventure : au bénéfice de tous les usagers

Message du président de la Zec Bonaventure

Chers membres,


Comme vous le savez, la popularité grandissante de la rivière Bonaventure auprès des touristes de tous horizons a entraîné une hausse constante de l’achalandage sur le cours d’eau en période estivale, ces dernières décennies. La situation, a été exacerbée en 2020, suscite d’importants enjeux de cohabitation entre les pêcheurs, les baigneurs, les propriétaires riverains et les descendeurs en embarcation.

À l’automne 2020, avec la collaboration du CIRRAD, (Centre de recherche en Développement Durable) la ZEC a donc mis sur pied une table de concertation multipartite réunissant des représentants du milieu municipal, des associations de propriétaires riverains, des entreprises touristiques et des organismes environnementaux gravitant autour de la rivière Bonaventure.

Cette démarche de concertation a mené à l’adoption d’un Plan global de cohabitation pour la
rivière Bonaventure, qui a pour objectif de préserver l’écosystème de la rivière Bonaventure et d’assurer une saine cohabitation entre ses différents usagers.

• Pour consulter le sommaire du Plan global de cohabitation,
https://zecbonaventure.com/plan-global-de-cohabitation

Le Plan global de cohabitation, en bref
  • L’ensemble des activités qui étaient permises sur la rivière Bonaventure le seront encore. Le nombre d’usagers quotidiens pour la descente en embarcation sera toutefois limité pour éviter les excès et les désagréments vécus en période de pointe. Un enregistrement à l’un des points d’entrée de la ZEC sera nécessaire, tant pour les descendeurs autonomes que commerciaux.
  • La baignade ne fera pas l’objet d’un tel enregistrement et demeurera gratuite pour tous. Elle sera seulement interdite à proximité d’un certain nombre de fosses à saumon.
  • Les multiples règles et tarifs applicables à la pêche sportive demeureront en vigueur.
  • Pour la descente en embarcation, les partenaires ont voulu s’assurer que la tarification ne devienne pas un frein à l’accessibilité au territoire pour la population locale.
  • Il sera notamment possible de se procurer un laissez-passer familial annuel, valide pour deux adultes et tous leurs enfants, au coût de 60 $. Cela offrira un accès prioritaire à la rivière toute la saison.
  • Le tarif projeté pour un accès journalier sera de 12 $, un montant calqué sur les normes provinciales en vigueur dans les autres ZEC. L’accès sera gratuit pour les enfants de 10 ans et moins.
  • Des discussions se poursuivent d’ailleurs avec le MFFP et les décideurs locaux pour trouver une alternative permettant de réduire, voire d’éliminer la tarification pour la population de la MRC de Bonaventure.
  • Dans tous les scénarios, la totalité des sommes perçues sera réinvestie dans la protection de la rivière, l’aménagement d’aires d’arrêt, l’amélioration des installations, l'encadrement et la sensibilisation.

Les prochaines étapes
  • Le Plan a été officiellement déposé au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs le 24 mars dernier. La ZEC est en dialogue constant avec la direction régionale du ministère, depuis, pour assurer son bon cheminement et son entrée en vigueur à temps pour l’été 2021.
  • Une séance d’information citoyenne se tiendra le mercredi 14 avril prochain, à 19h00, afin de répondre aux questions de la population. Pour y participer, inscrivez-vous au : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_mJmr8tbiRruvOYZbF6fQ7A
  • Le Plan global de cohabitation sera également présenté lors de notre Assemblée générale annuelle du 27 avril prochain. Les membres de la ZEC auront alors à se prononcer uniquement sur les mesures entourant l’enregistrement obligatoire. Les autres modalités du Plan (tarification, limites quotidiennes, etc.) ne feront pas l’objet d’un vote à l’AGA, puisqu’elles doivent être discutées avec le MFFP.
Évidemment, nous serons à l’écoute de vos commentaires et des préoccupations de la
population locale, dans les prochaines semaines, et des ajustements seront effectués au Plan au besoin.

Notre objectif est de mieux encadrer les activités récréatives sur la rivière, au bénéfice de tout le monde, et surtout d’assurer la pérennité d’un joyau de renommée internationale qui fait la fierté d’une région depuis des générations.


Au plaisir,

André Hébert
Président

ZEC de la rivière Bonaventure

Pour voir un article sur le sujet consulter l'article dans Le Soleil, cliquez ici.

Source photo : Le Soleil

Autres articles similaires

article Bilan de l’exploitation du saumon au Québec en 2020 Par Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs | 2021-03-30 Lire l'article au complet article Promotion du temps des fêtes ! Par Sentier CHASSE-PÊCHE | 2020-11-24 Lire l'article au complet article Le réseau de sentiers pourrait exploser Par Julien Cabana - Journal de Québec | 2021-02-23 Lire l'article au complet