Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

Braconnage de homards : deux plongeurs arrêtés à Baie-Comeau

Braconnage de homards : deux plongeurs arrêtés à Baie-Comeau

On aperçoit les agents des pêches Étienne Gilbert et Dave Dubé avec le matériel saisi lors de l'intervention pour braconnage de homards à Baie-Comeau. Crédit Photo Le Manic


Le braconnage de homards tient de plus en plus occupés les agents des pêches de Pêches et Océans Canada sur la Côte-Nord et le 1er août, c’est au quai de Baie-Comeau qu’ils ont pris sur le fait deux individus.

« À Sept-Îles, c’est une problématique qui perdure depuis des années. C’est presque un fléau », souligne Daniel Dickner, chef de la conservation et la protection pour Pêches et Océans dans la région. Selon lui, le braconnage de homards devient aussi peu à peu un problème à Baie-Comeau avec la migration du crustacé.

« C’est pour ça qu’on fait de façon préventive des inspections à quai et en mer », poursuit-il, en rappelant que récemment, deux arrestations en lien avec le braconnage de cette espèce ont également été effectuées à Longue-Rive.

À Baie-Comeau, les deux hommes arrêtés braconnaient en plongée. Au total, dix homards, dont quatre femelles oeuvées, ont été saisis. De plus, tout le matériel ayant servi au braconnage a aussi été saisi par les agents des pêches. On peut penser notamment aux équipements de plongée et à l’embarcation.

Des arrestations du genre, ça ne s’est pas vu souvent à Baie-Comeau, confirme Daniel Dickner. Selon lui, c’est plus fréquent du côté de Godbout et du secteur Pointe-des-Monts à Baie-Trinité.

Les personnes reconnues coupables de braconnage sont passibles d’amendes pouvant aller jusqu’à 100 000 $ et même de peines allant jusqu’à l’emprisonnement en cas de récidive.

À Sept-Îles

Le 7 août à Sept-Îles, les agents des pêches sont également intervenus auprès de pêcheurs de l’endroit soupçonnés de braconner le homard et de naviguer sous l’effet de l’alcool.

La Sûreté du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ont collaboré à l’opération, tout comme les policiers de la communauté de Uashat mak Mani-utenam et la Gendarmerie royale du Canada.

Seize personnes ont été inspectées, mais aucune arrestation effectuée.

À titre de responsable de la protection et de la conservation des ressources halieutiques, Pêches et Océans Canada surveille étroitement tout ce qui touche le braconnage et s’assure que les pêcheurs récréatifs et commerciaux respectent les règles établies. La sensibilisation des gens fait aussi partie de son mandat.

Avec l’ampleur que prend le braconnage de homards sur la Côte-Nord, il faut s’attendre à ce que les inspections de routine se multiplient, prévient le chef de la conservation et de la protection.


Source: Le Manic

Autres articles similaires

article Des castors à la rescousse! Par Agence France | 2019-11-20 Lire l'article au complet article La valeur économique du réseau ZEC Par Communiqué Réseau ZEC | 2020-03-24 Lire l'article au complet article Réseau de braconnage démantelé Par La Direction | 2019-11-28 Lire l'article au complet