Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la chasse

Lettre à M. Legault: La grande déception!

Un texte de Richard Monfette(Directeur de la rédaction)

Lettre à M. Legault: La grande déception!

La grande déception!

  M. Legault lorsque, comme des milliers de québécois, j’ai cru en vous et j’ai voté pour vous l’automne dernier je croyais vraiment que pour une fois depuis bien longtemps nous avions contribué à élire un gouvernement et un premier ministre qui s’occuperait vraiment des vraies affaires, qui saurait mettre les priorités aux bonnes places et qui arrêterait les dépenses inutiles et injustifiées.

M. Legault, quelle déception pour les milliers de québécois en régions comme moi qui doivent constater avec désolation que vous n’êtes pas du tout le genre de premier ministre que nous avions cru. En continuant à maintenir le fameux Système d’Immatriculation des Armes à Feux (SIAF) nommé ainsi pour éviter de faire référence au défunt registre fédéral, et même à l’encourager à grand coup de publicité incitant les détenteurs d’armes à y adhérer, vous démontrez que vous n’êtes absolument pas différents des politiciens avant vous, davantage friands de capital politique que de justice social. Car il ne fait aucun doute que le registre, en abaissant les chasseurs et tireurs sportifs québécois au rang de criminels, est totalement injuste.

M. Legault, le registre québécois des armes à feux n’est que de la poudre aux yeux. Vous le savez, je le sais et même les tenants les plus endurcis le savent. Jamais ce registre ne sauvera une vie. Vous le savez, je le sais et même les militants pros registre le savent.  Mais pour une question de principe (de leurs propres aveux), ils continuent (encouragés par le gouvernement) à promouvoir un registre bidon tirant son origine d’une malheureuse tuerie causée par un être mentalement dérangé.

M. Legault la farce a assez durée. Au lieu de continuer à dépenser l’argent des contribuables à coup de millions ne serait-ce que pour en faire la promotion, prenez la décision qui ne fait plus aucun doute et abolissez ce fichu registre. Franchement M. Legault, le Québec a-t-il vraiment les moyens de dépenser des centaines de millions de dollars (ne soyez pas surpris, c’est bien ce que ce registre risque de couter après quelques années d’opération) pour quelque chose qui n’est d’aucune utilité? Bien sûr que non.

M. Legault, vous pour qui les aînés sont supposément si importants, avez-vous jamais pensé aux nombre de bains que vous auriez pu contribuer à leurs offrir dans les CHSLDs simplement avec les millions que vous (et les Libéraux ) avez déjà dépensés avec le registre? Pensez-y. Ne trouvez-vous pas honteux de gaspiller de l’argent pour quelque chose d’inutile alors que cet argent aurait pu contribuer à vous permettre de remplir un de vos engagements électoraux.

M. Legault, si vous voulez vraiment faire votre marque dans l’histoire du Québec et réellement contribuer à sauver des vies par vos actions, abolissez le registre et commencez à écouter ceux, qui ne l’oubliez pas, ont fortement contribués à vous permettre d’accéder au pouvoir. Des regroupements comme Contre le registre et pour la santé mentale devrait avoir votre écoute car c’est là que se trouve le vrai problème. Comme plusieurs l’ont dit avant moi, ce n’est pas l’arme le problème, mais bien la personne qui tient celle-ci. Le pire c’est que si les gouvernements passés et des personnalités comme Heidi Rathjen et Wendy Cukier avaient mis autant d’efforts et d’énergie en s’attaquant aux  problèmes de maladies  mentales qu’à s’acharner à vouloir élever tous les possesseurs d’armes au rang de disciples de Satan, ils auraient probablement permis de sauver des dizaines de vies depuis la macabre tuerie de Polytechnique. Au lieu de cela ils ont préférés mener une bataille futile ne permettant aucunement de faire un pas en avant dans la sécurité public ou la protection des victimes d’actes violents. Tout simplement pathétique!

M. Legault, je ne suis pas un criminel et les centaines de milliers de chasseurs québécois non plus et vous n’avez aucun droit de nous traiter comme s’il en était ainsi. Pourtant avec le registre que vous tentez encore d’encourager, c’est exactement ce que vous faites. M. Legault, enregistrer mes armes serait non seulement une insulte à mon intelligence étant donné son inutilité, mais aussi accepter que je ne vaille pas mieux qu’un vulgaire bandit. À ça je vous réponds simplement, il n’en est pas question.

 

Richard Monfette

Directeur de la rédaction

Magazine Sentier CHASSE-PÊCHE

Autres articles similaires

article 40ème Salon du trappeur à Lévis Par La direction | 2017-03-01 Lire l'article au complet article D’excellentes nouvelles pour votre magazine Par Louis Turbide | 2017-12-12 Lire l'article au complet article Gagnant Annuel de chasse 2016 Par Louis Turbide | 2016-12-22 Lire l'article au complet