Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la chasse

La FédéCP vous encourage à répondre au sondage POUR OU CONTRE LE REGISTRE DES ARMES D'ÉPAULE

La FédéCP vous encourage à répondre au sondage POUR OU CONTRE LE REGISTRE DES ARMES D'ÉPAULE
La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) est heureuse de l’initiative annoncée aujourd’hui par la Coalition avenir Québec (CAQ) qui procédera, à partir du site internet dédié pouroucontreleregistre.com, à une démarche de consultation publique afin de connaître l’opinion de la population sur le registre québécois des armes d’épaule et d’obtenir un allègement du projet de loi n°64 : Loi sur l’immatriculation des armes à feu.


La consultation se déroule donc à partir d’un site internet accessible à tous les citoyens, qui offre même la possibilité aux participants de laisser des commentaires personnels sur la question. La FédéCP s’attend, bien entendu, à la lumière des consultations qui ont eu lieu sur le sujet, que les résultats démontreront la grande réticence des citoyens pour un tel registre, entre autres pour les coûts faramineux qu’il risque d’engendrer.


Étant donné l'obstination du gouvernement du Québec à adopter cette loi, la FédéCP suggère les modifications suivantes :
• La gratuité : il doit être clairement inscrit dans la loi que si registre il y a, aucun frais ne devra être refilés aux propriétaires d’armes;
• La simplicité : l’immatriculation devra être à simple à réaliser, à partir de la maison;
• La longévité : L’immatriculation d’une arme demeurera valide tant qu'il n'y aura pas de changement de propriétaire;
• L'utilité : il devra s’agir d’un outil administratif qui n’exigera pas de la part des chasseurs qu’ils traînent sur eux un document, que ce soit en déplacement ou pendant la pratique de leurs activités de chasse, comme mentionné par le ministre Martin Coiteux, ministre de la Sécurité publique;
• Le burinage : aucun burinage des armes ne devra être requis.
Pour la FédéCP, ce genre d’action, dénuée de partisanerie, est essentiel afin de mettre un peu d’ordre dans ce dossier qui, dans le passé, a fait l’objet d’un débat beaucoup trop émotif. De plus, la FédéCP est heureuse que la CAQ, en toute démocratie, permette à ses députés de voter librement sur la version finale du projet de loi 64.


La FédéCP invite tous les citoyens à se rendre sur le site pouroucontreleregistre.com pour voter et pour transmettre leurs commentaires sur le sujet.

La FédéCP tient aussi à rappeler que pour pratiquer la chasse avec arme à feu au Québec, les aspirants chasseurs doivent obligatoirement suivre et réussir deux formations : le cours canadien de sécurité dans le maniement des armes à feu (CCSMAF) et le cours d’initiation à la chasse avec arme à feu (ICAF). Ces formations mènent à l’obtention du certificat du chasseur, document qui leur permettra ensuite de faire une demande d’obtention d’un permis de possession et d'acquisition d’armes à feu (PPA) et des différents permis de chasse. Le processus menant à l’obtention du PPA, permis obligatoire au Canada pour posséder une arme à feu, est un outil d’information disponible qui permet déjà aux autorités de faire une enquête sur les demandeurs, et ainsi connaître l’identité des propriétaires d’armes à feu.


Autres articles similaires

article Une promo d'abonnement pour les chasseurs de chevreuil Par Louis Turbide | 2016-10-05 Lire l'article au complet article SAUVAGINE: UNE JOURNÉE PRIVILÉGIÉE POUR INITIER LA RELÈVE ! Par Fédération des chasseurs et pêcheurs du Québec | 2015-09-03 Une belle initiative pour promouvoir la relève! Lire l'article au complet article L’orignal: icône de notre patrimoine faunique Par Jean Larivière | 2016-10-14 Lire l'article au complet