Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la chasse

Un travail de destruction inégalé dans le domaine de la faune

Un travail de destruction inégalé dans le domaine de la faune

Un peu moins de deux ans après l’élection du gouvernement de notre premier ministre chasseur Philippe Couillard, force est d’admettre que le travail de destruction du domaine de la faune va bon train. Rien n’est laissé au hasard pour anéantir toutes les initiatives des divers intervenants du milieu pour faire rayonner les activités de chasse, de pêche et de piégeage au Québec.

Ainsi, pour attirer de nouveaux adeptes et surtout tenter de les convaincre d’adopter ces activités pour de nombreuses années, ce gouvernement a décidé en 2015 de hausser sauvagement les tarifs des permis de chasse, pêche et piégeage dans certains cas jusqu’à 53%. Pour cette initiative visant à détruire les activités reliées à la faune, je lui accorde un 10/10.

Ce gouvernement s’est par la suite creuser la tête pour trouver la 2e initiative à mettre en place pour atteindre leur objectif de destruction. L’éclair de génie est survenu lorsque ces décideurs ont réalisé que la grande majorité des baux de villégiature était détenu par des amateurs de chasse, de pêche ou de piégeage. Devant ce constat, il n’a fallut pas plus pour échafauder une grille de hausses éhontées de tarifs pour les propriétaires de chalets en forêt. De cette façon, si la hausse des permis pour pratiquer leurs activités favorites ne les avait pas convaincu d’abandonner, peut-être que cette 2e initiative réussirait à atteindre l’objectif ultime. Pour cette 2e initiative visant à détruire les activités reliées à la faune, je lui accorde encore un pointage parfait de 10/10.

Bien que le travail de destruction du domaine de la faune allait bon train, ce gouvernement a pris le temps d’analyser attentivement la situation et surtout chercher comment affaiblir encore plus les irréductibles amateurs de la faune du Québec. Ainsi, après avoir joué à deux reprises la carte des hausses sauvages de tarifs divers, ce gouvernement a décidé de tenter sa chance sur un autre tableau, celui du mépris. Ce n’est pas bête du tout car le mépris, contrairement aux hausses de tarifs, peut atteindre autant les gens biens nantis que ceux de situation plus modeste. Mais quelle action pourrait être considérée si méprisante qu’elle pourrait inciter des amateurs à cesser de pratiquer leur activité favorite? La création d’un registre des armes d’épaule bien sûr! Pourquoi? Parce qu’il vient catégoriser les chasseurs du Québec comme des criminels potentiels qu’il faut suivre à la trace alors que nous montrons déjà patte blanche avec notre permis de possession / acquisition d’arme à feu. Quand on songe que le reste des chasseurs canadiens ont la confiance des gouvernements provinciaux en place, on peut donc affirmer que si le gouvernement Couillard voulait atteindre la cible du mépris avec les chasseurs québécois, c’est mission accomplie! Pour cette raison, j’accorde encore un 10/10 pour cette 3e initiative.

En terminant, je tiens à féliciter la ténacité de ce gouvernement à détruire le domaine de la faune du Québec. En effet, après les hausses sauvages des permis et des baux de villégiature, après le mépris engendré par le projet de création du registre des armes d’épaule, voilà que la dernière trouvaille de ce gouvernement pour nuire à notre industrie est de nous chasser! Vous avez bien lu! Avec les dernières décisions relatives à la chasse au caribou, le gouvernement vient de chasser les québécois du nord du Québec. Ainsi, fini le temps de la chasse sportive dans la zone 22A, seule zone uniquement disponible aux chasseurs québécois par tirage au sort. Pour ceux qui se rabattaient sur les pourvoyeurs d’hiver de la zone 22B, notons que 2210 caribous de moins pourront être chassés et la récolte des grands mâles y sera interdite alors que ce sera possible dans la zone 23 Ouest majoritairement fréquentée par des non-résidents. Chapeau, avec cette 4e initiative, le gouvernement de notre premier ministre chasseur finit avec un pointage parfait.

Vous aurez bien compris que ce texte est sarcastique mais présenté de la sorte, j’espère qu’il ouvrira les yeux à quelques décideurs qui ne réalisent peut-être pas l’ampleur des dégâts que leurs décisions incohérentes engendrent.

Autres articles similaires

article Découvrez les plus beaux trophées de l'histoire du Québec Par Louis Turbide | 2016-10-18 Lire l'article au complet article Petit gibier: En VTT dans la réserve faunique des Laurentides Par Jeannot Ruel | 2016-09-28 Lire l'article au complet article CHEPTEL DE CERFS: UNE PROGRESSION LENTE DANS L’OUTAOUAIS Par Jean R. Larivière | 2015-11-03 Lire l'article au complet