Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la pêche

LA COULEUR DE VOTRE LEURRE

LA COULEUR DE VOTRE LEURRE

Peu importe le type de leurre que vous décidez d’utiliser, les pêcheurs d’expérience maintiennent que la règle traditionnelle « eau clair - leurre clair, eau sombre ou brune - leurre foncé, eau verte – leurre vert ou chartreuse » s’avère l’outil de référence des plus judicieux pour connaître du succès. Par contre, il existe d’autres facteurs d’importance qui peuvent avantager ou nuire à l’efficacité du leurre choisi pendant la période estivale. Voici donc quelques informations pertinentes qui sauront, je l’espère, améliorer vos chances de succès lors de votre prochaine aventure de pêche sportive.


Profondeur et perte de couleur

L’action des vagues, les nuages, eau clair ou sombre ainsi que la profondeur pêchée représentent des facteurs qui vont inévitablement influencer la pénétration de la lumière et par surcroit, l’efficacité et la couleur de votre leurre. La saison ainsi que les habitudes de l’espèce convoitée sont également des éléments clés à considérer lors de votre prochaine sortie de pêche. À titre d’exemple, voici les profondeurs à lesquelles la couleur de votre leurre sera affectée dans un lac dont l’eau est claire et sous des conditions atmosphériques idéales (ciel dégagé sans vent). À noter que les temps sombres et eaux troublées ont comme effet d’accélérer le processus de la perte de couleur:




  La thermocline

            Nous avons atteint la mi-saison estivale de pêche, période ou Dame Nature est reconnue pour réchauffer nos lacs et rivières avec des journées très chaudes et des canicules. Cela a comme effet de décourager plus d’un pêcheur car il est reconnu que ces conditions ne s’avèrent pas l’idéal pour connaitre du succès à la pêche pendant la journée. La couche supérieure de l’eau est très chaude à cette période de l’année mais elle offre un menu des plus varié aux poissons tels que les algues, insectes, alevins ainsi que de petits mammifères qui s’y retrouvent occasionnellement en raison d’une fausse manœuvre. Par contre, il est important de savoir que l’oxygénation et la température de l’eau sont deux facteurs importants qui influencent le déplacement des poissons au fil des saisons. Tel que la majorité des substances, l’eau devient plus légère lorsque réchauffée et plus lourde quand elle est refroidie. En cette période de l’été,la plupart des lacs (de 8 m ou plus de profondeur) sont découpés verticalement par différentes couches de température d’eau. La couche supérieure (épilimnion)est plus chaude et plus légère et renouvelle son oxygène sous l’action du vent.La couche de fond (hypolimnion), risque de stagner et perdre son oxygène car elle est plus épaisse et froide. Mais la séparation quasi étanche de ces deux couches est la thermocline qui se situe entre 8 et 10 mètres de profondeur environ pendant l’été. À cette période de la saison, les poissons préfèrent fréquenter cette zone de confort  et remontent en surface pour se nourrir le matin et en fin de journée. L’utilisation d’un échosondeur vous permettra de déterminer la profondeur de la thermocline ainsi que la présence de poissons, facteurs qui sauront augmenter vos heures de pêche productives.  




« De nombreux facteurs peuvent altérer l’efficacité et lacouleur de votre leurre »

 



            Un rappel que des événements tels que les grands vents et les fortes pluies ont comme effet de perturber les couches pendant quelques jours. Bonne pêche et bon succès!

 



Autres articles similaires

article L’omble de fontaine, une espèce importante pour l’économie régionale Par Association des pourvoiries de Lanaudière | 2018-04-23 Lire l'article au complet article LES GUIDE DU PÊCHEUR ET GUIDE DU CHASSEUR: Par La Direction | 2018-04-24 Lire l'article au complet article Une aide financière historique de 24,5 millions pour les zecs du Québec Par Louis Turbide | 2018-04-13 Lire l'article au complet