Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Changement au système d'adhésion

Attention un nouveau système adhésion sera établi pour les abonnements en 2024.

Demandez votre carte de membre dès maintenant!

Grand projet pour 2024 : Sentier Chasse-Pêche en ligne se refait une beauté! Surveillez pour la mise en ligne prochainement.
Article sur la chasse

PROJET CLEF EN MAIN POUR LA CHASSE À L’OURS DANS LE RÉSEAU ZEC

PROJET CLEF EN MAIN POUR LA CHASSE À L’OURS DANS LE RÉSEAU ZEC

La chasse à l’ours est en plein essor au Québec. Elle est certainement l’une des portes d’entrée les plus accessibles pour ceux et celles qui s’intéressent à la chasse au gros gibier entre autres par la grande disponibilité du territoire et l’abondance de la ressource.

Comme le démontre le graphique plus haut, le nombre de chasseurs d’ours au Québec a doublé dans les 20 dernières années, montant à plus de 18 000 en 2018. Le portrait est encore plus impressionnant dans le Réseau Zec où ce nombre a doublé au cours de la dernière décennie atteignant plus de 2 600 chasseurs en 2017. Malgré l’achalandage des dernières années, le Réseau Zec a eu un taux de succès de 33,2% en 2018 et une moyenne de 31.6% dans les dix dernières années. Ce résultat devance la moyenne provinciale qui se situe à 27,3% pour la même période.

L’ours noir est présent partout au Québec et offre à toutes les zecs, la possibilité de diversifier sa clientèle ainsi que ses revenus. La chasse à l’ours, surtout au printemps, offre un moyen de développer ou d’initier une nouvelle clientèle et surtout, de bonifier les revenus actuels à travers le Réseau Zec. La chasse à l’ours printanière n’entre pas en conflit avec la chasse à l’orignal. Au contraire, puisque les ours s’alimentent parfois de jeunes cerfs ou orignaux au printemps, le fait de leur offrir une ressource alimentaire autre et de récolter quelques ours peut même être bénéfique pour les populations d’orignaux.

En ce sens, Zecs Québec a déposé un projet au programme « Relève et mise en valeur de la faune » afin d’obtenir du financement pour supporter les gestionnaires de zecs dans l’implantation de cette activité à la grandeur du Québec. Zecs Québec a reçu une réponse favorable à sa demande, accompagné d’un financement qui permet de soutenir 22 zecs dans le démarrage de leurs activités de chasse à l’ours noir sous forme de service clef en main (appâtage, mirador, caméra et plus encore). Pour plus de détails sur les Zecs, cliquez ici.

Autres articles similaires

article Emploi chasse et pêche Par Londero Sports / Arc-Inter | 2018-11-26 Lire l'article au complet article MALADIE DÉBILITANTE CHRONIQUE DES CERVIDÉS: TRISTE NOUVELLE POUR L’INDUSTRIE DE LA CHASSE Par FedeCP | 2018-09-18 Lire l'article au complet article LA FÉDÉCP VEUT CONNAÎTRE L'AVIS DES CHASSEURS DE CERF DE VIRGINIE: Par FEDECP | 2018-10-12 Lire l'article au complet