Sentier Chasse-Pêche
Sentier Chasse-Pêche
Article sur la chasse

DÉCÈS DE PIERRE LATRAVERSE; LA FAUNE ET L'ENVIRONNEMENT PERDENT UN FERVENT DÉFENSEUR

DÉCÈS DE PIERRE LATRAVERSE; LA FAUNE ET L'ENVIRONNEMENT PERDENT UN FERVENT DÉFENSEUR
C’est avec une immense tristesse que la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) a appris le décès de monsieur Pierre Latraverse, survenu subitement le 30 août en milieu de journée. En avril dernier, c’est avec le sentiment du devoir accompli que Monsieur Latraverse passait le flambeau de ses fonctions de président de la FédéCP, poste qu’il a occupé avec grand dévouement durant les dix dernières années.

Retraité d'une brillante carrière d'enseignement collégial, ses implications dans le milieu faunique ont été nombreuses et ont rejoint plusieurs aspects liés à la conservation des espèces sauvages et à la protection de l'environnement. Depuis le début des années 1990, Monsieur Latraverse a occupé la fonction d'administrateur pour plusieurs organisations sans but lucratif à vocation fauniques. Son leadership et sa facilité à ressembler ses pairs autour d'objectifs communs et d'idées novatrices ont permis de mener à terme des projets d'envergure qui, à long terme, continueront de bénéficier à la collectivité.

Au fil des ans, monsieur Latraverse n'a pas ménagé les efforts pour la protection de la perchaude du lac Saint-Pierre. Il a fermement défendu l'application de mesures de conservation, qui espère-t-on contribueront à l'amélioration de la situation. Il est celui qui s'est investi à la création de l'Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre afin que le milieu régional s'implique dans sa préservation.

Dans le cadre de ses fonctions de Président de la FédéCP, rôle qu'il occupait depuis 2008, monsieur Latraverse a été impliqué dans divers comités et a planché sur différents projets d’envergure. C’est entre autres sous sa gouverne qu’ont vu le jour différentes campagnes d'image de la chasse et de la pêche menées par la FédéCP. Celles-ci ont grandement contribué à l'acceptation sociale de ces activités de prélèvement, ce qui soutient le développement de la relève et qui assure la continuité des retombées économiques et sociales reliées à celles-ci. Le programme de don de viande de gibier Chasseurs généreux a également été déployé à la grandeur de la province durant la présidence de monsieur Latraverse. Les chasseurs de partout au Québec peuvent, grâce à ce programme et à un étroit partenariat avec le Réseau des Banques alimentaires du Québec, nourrir les familles dans le besoin de leur région.

En bâtissant l’actuel siège social de la Fédération, monsieur Latraverse était fier d’offrir à la population une vitrine faunique qui démontre que les chasseurs et pêcheurs, bien au-delà du prélèvement, ont à cœur la conservation et l’éducation. Le sentiment d’appartenance de ses membres a aussi grandement bénéficié de ce lieu de rassemblement et d’exposition faunique unique au Québec.

Récipiendaire 2017 du prix Roland Michener, décerné par la Fédération canadienne de la faune pour son engagement dans la conservation de la faune et dans la protection de l'environnement, Monsieur Latraverse laisse derrière lui un héritage riche et florissant qui a grandement contribué à consolider le positionnement et le leadership de notre organisation dans le milieu faunique. Ses 40 années de bénévolat dédiées à la protection de l'environnement et de la biodiversité, ainsi qu’à la conservation de la faune laissent une marque impérissable. "Je redonne à la nature ce que la nature a permis de donner à mes prédécesseurs" disait-il en entrevue la semaine dernière.

Toutes nos pensées vont à son épouse Micheline, ses enfants ainsi que ses nombreux ami(e)s et collègues.


Autres articles similaires

article Tournée 2016: Expériences de chasse Par La rédaction | 2016-01-14 Lire l'article au complet article Projet de loi sur l’immatriculation des armes à feu: PLUSIEURS DÉPUTÉS S'Y OPPOSERAIENT Par FEDECP | 2016-01-14 Lire l'article au complet article Décès d’un grand amoureux de la nature Par Louis Turbide | 2015-12-11 Lire l'article au complet